L\'orphelinarium

15 ans après la première guerre entre Athen et Babylonia, 10 ans après la libération des orphelins, la revanche des rebelles, L'Orphelinarium revoit le jour...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les présentations

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aurore

Aurore

Messages : 64
Date d'inscription : 26/04/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyLun 27 Avr - 16:29

Personnage prédéfini: Non


Prénom*: Aurore

Nom: Arborstone

Âge*: 16 ans, mais mentalement, beaucoup plus âgée.

Sexe*: Féminin

Statut*: Rebelle

Fonction* : Apprentie

Histoire*: Mes parents était des gens simples, mais bonnes et ils s'amaient beaucoup. Du moins, n'importe qui aurait dit cela. Car mon père voyait d'autres femmes à l'insu de son épouse et ça ne m'étonnerais pas de rencontrer, un jour, un frère ou une soeur dont j'ignorais l'existence. Enfin, quand ma mère tomba enceinte de ma petite personne, ce fut sans émoi que ma présence fut accueillie, 9 mois plus tard. Cette première mourut au bout de son sang et on ne pu rien faire pour elle. Quant à mon père, il était athien, et nombreuses étaient les personnes qui voulaient sa mort. Elles l'obtenurent. Me laissant seule aux monde, à peine âgée de six ans. Je ne sais combien de larmes coulèrent de mes yeux ou encore la grandeur de ma peine que je présumais immense, mais mes pas me conduirent dans les rues désertes d'Athen. Non, pas tout à fait désertes. Deux personnes étaient enlacées devant un cimetière. Une d'entre elles pleurait et, bien qu'il avait l'air jeune, la couleur grise pâle de ses cheveux m'avait fait peur. L'autre, plus petite, avait la chevelure dorée et dégageait une aura de bonté et de gentillesse. Deux contrastes qui s'attiraient. Deux personnes faites l'une pour l'autre. J'en avais oublié ma tristesse et ma crainte. C'était comme si je les connaissais depuis toujours. Alors je m'étais avancée vers eux et au bout d'un moment, ils s'étaient aperçus de ma présence. Un grand silence s'était installé, puis, prise dans un mutisme que la mort de mes parents avait déclenché, j'eu simplement la force de prendre la main de la fille. J'avais l'impression que c'était elle, ma vraie mère. Enfin, ce seul mouvement de ma part eut l'effet de les surprendre et je su qu'ils pourraient m'aider. Mais pas au point où je m'y attendais. Deux semaines plus tard, mon adoption était confirmée, et je commençais à partager la vie des Rebels. Cette nouvelle vie me plaisait et m'empêchait de penser à la triste vérité. Les années s'écoulèrent et j'appris bien vite à me taire pour éviter des conflits avec les autres, parce que tout ce que je disais semblait déplacé. À présent, j'apprends sous la tutelle de mon maître, et, si je suis reconnaissante d'avoir pu rencontrer les Rebels, j'ai toujours un poids sur le coeur qui me prive d'être complètement heureuse.

Description physique*: J'ai des cheveux blonds, que je déteste attachés, des grands yeux noisette et ma taille est des plus normales. Mon apparence est banale, certes, mais j'en suis fière. Ma peau est claire, et je suis toujours silencieuse lorsque je me déplace. Je suis fine, musclée, résultat de longues heures d'entraînement, et j'ai une large cicatrice le long de ma cuisse droite, que je me suis faite la première fois que j'ai voulu pratiquer un lancer au poignard, lorsque j'avais 9 ans.

Description Psychologique* : Je suis très silencieuse, et je parais timide, mais lorsqu'on apprend à me connaître, on peut s'apercevoir que je n'ai décidément pas la langue dans la poche. La confiance, l'amitié et la vérité sont des valeurs que je juge d'une très grande importance. J'adore discuter avec les gens, mais ma nature d'adolescente solitaire m'amène souvent à reseter seule. J'ai beau être blonde, cela n'affecte aucunement mon intelligence, et même si je n'en ai eu conscience, je connais mon comportement colérique que je cache des regards indiscrets.

Passe-temps: Courir dans les bois à la recherche de paysages nouveaux, comme ma mère adoptive le fait, et m'entraîner.

Liens familiaux: Mon père est mort suite à un assassinat et ma mère, en m'accouchant. Étant adoptée par des Rebels, j'ignore donc si j'ai des frères ou des soeurs. Ce qui ne me surprendrait pas.

Liens amoureux : Aucun. Qui peut bien s'intéresser à moi?

Rêve: Que mes parents adoptifs sont fiers de moi et que je prouve réellement ma valeur aux Rebels.

Défauts: Je dirais... irréfléchis, impulsive, impolie. Surtout rancunière, solitaire et colérique.

Qualités: Jamais je ne trahirais de secrets ou laisserais quelqu'un faire du mal à un rebel. Ils sont ma vraie famille et j'ai confiance en eux. J'ai également une grande imagination, d'où ma peur du noir.

Autre: Okay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin

Messages : 23
Date d'inscription : 22/04/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyLun 27 Avr - 17:22

Belle présentation Aurore bienvenue parmi les rebelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lorphelinarium.forumactif.com
Emma

Emma

Messages : 74
Date d'inscription : 28/04/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyMar 28 Avr - 20:50

Prénom* : Emma

Nom : Golderick

Âge* : 9 ans

Sexe* : Féminin

Statut* : Enfant

Fonction* : Future apprentie de Rose, soit future guérisseuse

Histoire* :
Je ne m'éterniserai pas. Il y en a pas si long à dire, dans le fond. Ma naissance est quelque peu nébuleuse pour moi, vous le comprendrez, et comme j'ai eu la même version que vous, soit celle de ma mère, je n'ai rien à y redire. Bien que j'aurais préféré entendre une histoire plus jolie, comprenant un père qui était là pour ma mère et pour moi.

Mais ce n'est pas le cas, que voulez-vous que je vous dise… Je crois bien que mon père manque plus à ma mère qu'à moi. Après tout, je ne l'ai pas connu..! Et même si je sens un vide à l'endroit où il aurait dû être, ma maman comble très bien ce gouffre. Je n'en dirais pas autant pour elle… J'ai beau avoir neuf ans, je ne suis pas sotte : ma mère n'est pas très heureuse.

Elle ne veut pas le laisser paraître, c'est une gentille maman. Elle me fait passer avant elle. Ne parle pratiquement jamais de lui. Tout ce que je sais, c'est qu'il s'appelle Essaime. On ne vient jamais à parler de lui quand on jase «entre filles», comme elle dit. On se fait nos petites soirées pyjamas, à la belle étoile. Je l'aime énormément, et je crois qu'elle m'aime autant.

Mais parfois, j'en voudrais plus. Je ne manque pas d'amour venant de ma mère, certainement pas. Ce n'est pas là le problème. Mais ce que je voudrais, c'est d'être aimer par mon papa. De le voir. Je n'arrive pas à me l'imaginer clairement. La seule chose que je sais sur son physique, c'est que j'ai ses yeux.

Alors chaque nuit, je me l'imagine. Il est toujours différent, mais l'histoire elle, ne change jamais. Il est là, devant moi, je prononce : papa..? Et il vient vers moi, me prend dans ses bras. Mon papa est très fort, ça je le sais. Et nous partons ensemble explorer le monde. Là-bas où il y a tout le temps pleins de gens et beaucoup de soleil. Là-bas où j'ai des amis et aussi une mère qui nous attend sur le pied de la porte de notre maison.

Mes parents ensembles, réunis. Et ils s'aiment mes parents, et il m'aime aussi. C'est ce que je veux le plus au monde. Avoir une vraie famille. Et habiter dans une vraie maison. Pas dans cette ancienne maison brûlée. Elle me faisait très peur quand j'étais plus petite, puisqu'elle n'était pas encore aussi bien emménagée. Quand j'avais environ 4-5 ans, il n'y avait qu'une grande pièce. Il y avait notre lit, à ma mère et à moi, une petite cuisinette improvisée et un petit coin jeu, avec quelques poupées improvisées et un petit-théâtre de carton.

Pour aller aux toilettes, il fallait traverser un long corridor au plafond à moitié détruit très haut, et là on tournait à gauche. Il y avait là une immense salle d'eau, avec pleins de toilettes sales et détruites. Il n'en restait qu'une qui fonctionnait encore, bien que la porte de la cabine avait été arrachée de ses gonds. Mais j'avais si peur que ma mère a dû m'y accompagner jusqu'à ce que notre maison soit reconstruite totalement.

Cette fois-là, j'avais été vraiment apeurée. Il y avait pleins d'hommes qui étaient dans notre maison. Je n'avais jamais vu de garçon avant. C'était si étrange. Ils n'avaient même pas de cheveux ou presque..! Et ils étaient si grands… mais pourtant si soumis à la fois. Je crois qu'ils avaient peur de ma mère…

Je ne trouve pas que ma mère fasse peur mais j'étais contente que ces monsieurs prennent des airs de chien battu en sa présence. J'essayais de la suivre partout où elle allait, pour ne pas me retrouver seule avec l'un d'eux. Mais on m'a vite dit d'aller jouer dans un coin. On m'a même fait sortir de la maison à un moment donné. Nous sortions presque jamais ma mère et moi, habituellement. Nous avons sortis tous nos biens, ma mère disait que c'était comme un jeu.

Et puis les monsieurs faisaient beaucoup de vacarme, ça l'a pris plusieurs semaines. On campait dehors pendant ce temps et on se racontait des histoires. Puis quand ils sont partis, nous avons redécouvert notre maison. C'était si beau ! Ma mère disait que c'était comme si on avait déménagé. J'avais maintenant ma chambre. Il y avait pleins de jouets dans un coffre et tout était joyeux.

… Sauf ma mère. Au début, je croyais que c'était parce qu'elle n'aimait pas ça. Mais ce n'était pas ça. Elle est de plus en plus bizarre ces derniers temps. Elle a essayé de me parler de quelque chose mais n'y arrive pas. Elle ne veut pas me dire son secret et ça m'attriste. Nous nous avions dit qu'il n'y aurait jamais de secret… Que peut-elle bien me cacher ?


Description physique* : J'ai les cheveux blonds et les yeux bleus clairs. Je suis plutôt petite et frêle, même pour mon âge. Ma maman dit que je suis très belle..!

Description Psychologique* : Je suis plutôt mûre pour mon âge. De nature assez calme, j'aime voir le bon côté de la vie. Je suis très souriante et j'aime aider les autres.

Autre : (L'Antre, me voici me voilà ! … dans pas long…)

Passe-temps : J'ai toujours aimé jouer au docteur, même si je commence à être un peu vieille pour ce genre de chose…

Liens familiaux : Il n'y a que ma maman que je considère comme ma famille…

Liens amoureux : Je connais pas de garçon encore, mais ma maman m'a dit que j'allais briser des coeurs plus tard..!

Rêve : Avoir une famille complète et comblée.

Défauts : Je demande beaucoup d'attention.

Qualités : J'apprend vite et j'aime apprendre..!

Autre : Okay


Dernière édition par Emma le Mar 28 Avr - 20:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin

Messages : 23
Date d'inscription : 22/04/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyMar 28 Avr - 21:02

Accepté Emma...! Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lorphelinarium.forumactif.com
Rose

Rose

Messages : 82
Date d'inscription : 27/04/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyMer 29 Avr - 18:55

J'ai finie ma présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin

Messages : 23
Date d'inscription : 22/04/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyMer 29 Avr - 19:05

super rose belle présentation reste plus qu'à te trouver un avatar et tout sera parfait mais même à ça tu peux commencer à poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lorphelinarium.forumactif.com
Sephiroth

Sephiroth

Messages : 3
Date d'inscription : 27/04/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyMer 29 Avr - 19:40

Personnage prédéfini* : Non

Prénom* : Sephiroth
Nom : Arborstone
Âge* : 31 ans
Sexe* : Masculin
Statut* : Rebelle
Fonction* : Maître rebelle

Histoire* : Mon grand-père paternel était un riche babylonois qui n'avait qu'un fils unique, Sadaj, et qui désirait ardement que celui-ci soit conforme à sa vision du bonheur: un monde libre de tous athiens. Mon père, tout jeune, s'est fait rapidement laver le cerveau et bientôt une répulsion totale pour les habitants d'Athen fit sa place dans son coeur. Et grâce à sa vie très aisée, il avait tous les moyens possibles et imaginables de se débarasser d'eux. Jusqu'à ce qu'il fut sur le point de tuer une femme qui se révéla à être babylonoise également.

Comme c'était prévisible, ils s'aimèrent aussitôt.

Deux jours. Ça n'avait prit que deux jours pour que mes parents se rencontrent, tombent amoureux et que ma mère tombe enceinte d'un garçon. Très raisonnable. Surtout que j'ai eu la chance d'être cet enfant. Cependant, l'arrivée future d'un bébé dans la famille n'avait pas ôté les projets meutriers de la tête de Sadaj. Lesquels ma mère approuvait. Alors mes parents entreprirent de semer la mort sur leur passage, réduisant considérablement le nombre d'Athiens. Ma naissance fut ponctuée d'une série d'incendies dans plusieurs habitations, mais trop jeune pour me rendre compte de l'horreur de cette situation, j'avais regardé ces feux de mes yeux juvéniles sans broncher.

Seize ans plus tard, je rencontra une Athienne, nommée Cynn. En ces temps, ma famille était réputée pour le nombre d'Athiens tués en moins de jours, et j'entendais toujours la voix de Sadaj me répéter que ceux-ci étaient des gens de la pire espèce, des ennemis. De toute manière, les rares fois où je lui montrais ma façon de penser, je me faisais battre jusqu'au sang. Simplement, Cynn, douce, pleine de bonté, attirait inévitablement mon regard, et je n'avais pu m'empêcher de lui parler. Je ne l'avais jamais regretté. Enfin, si. Notre histoire venait à peine de commencer quand elle m'annonça qu'elle attendait un enfant, à peine quelques mois plus tard. Mon enfant. J'étais jeune, peut-être trop pour comprendre la situation, mais je me jura que ce bébé allait recevoir tout l'amour que je n'avais jamais eu.

Je n'en eu pas la chance.

Mon père appris la nouvelle avec une froide colère. Il éventra Cynn sans sourciller et m'infligea je ne sais combien de blessures pour que je prenne conscience de ma "faute". Les semaines qui s'écoulaient ne purent effacer correctement les traces mentales et physiques de cette affreuse journée, et sachant que j'allais les garder pour le restant de ma vie, c'est avec douleur et tristesse que je pris ma décision. Sans doute la plus importante que je n'avais prise. Car j'en avais assez de supporter tous les décès que mes parents causaient, assez de supporter cette existence remplie de richesses et dénudée d'amour. Je quitta donc mon foyer, non pas sans avoir laisser une trace de ma rage derrière moi. Sadaj a depuis ce temps la mâchoire inférieure brisée et une longue marque de l'oeil jusqu'au menton.

Mon chemin semblait clair et déjà défini depuis ma naissance, c'est donc sans étonnement que je me rendis à l'Antre des Rebelles. Je me présenta comme étant un Athien, certain d'être reconnu si je révélais ma véritable identité. Là, j'allais sans doute pouvoir me calmer et trouver un moyen de me venger. Mais mon passé me rattrapa bien vite. Les seuls sourires qui assombrissaient mon visage étaient sadiques, cachant à peine ma tristesse insondable tant elle était profonde. Je restais toujours seul, perdu dans mes pensées en songeant à des projets de vengeance, et incapable d'avoir une conversation normale avec quelqu'un. Incapable également de dire ce que je ressentais vraiment, alors je me taisais. J'étais connu pour ma froideur, mon arrogance, ma neutralité et mon absence totale d'émotions. Un être au coeur glacial. Mais une chaleur avait commencé à le faire fondre, et ce feu m'apaisait, me consolait. Étrangement, je n'en avais aucunement peur, puisque j'avais déjà vécu ce sentiment puissant.

Mon regard s'était posé sur Nessie.

J'avais vingt et un ans, elle à peine quinze, pourtant mon attention revenait sans cesse vers elle. De longs cheveux dorés, un visage d'ange, elle était belle et sauvage. Avec des yeux indigo qui feraient perdre la raison à n'importe qui. Même à moi. Ce qui fut le cas.

C'est à elle et à elle seule que je parlais, la seule à qui je pouvais parler un peu de moi, la seule qui, au lieu de m'entendre, m'écoutait. Je reprenais tranquillement espoir, pourtant je replongeait dans ma phase de rage et de dépression aussitôt que j'étais séparé d'elle, ce qui était tout simplement insupportable. J'avais besoin de sa présence pour vivre et être heureux, alors chaque fois que je la voyais, me taire était impossible. Cependant, je repensais encore à la souffrance que Sadaj avait fait enduré à ma défunte Cynn, alors j'essayais en vain de prendre mes distances avec Nessie. De plus, me faire des illusions était ridicule; six années nous séparaient. Elle était une adolescente, j'étais majeur depuis longtemps. Me la sortir de la tête était pourtant absurde.

Une journée lourde de nuages gris, j'avais pris une marche dans les ruines d'Athen, essayant d'oublier la fille qui transformait mes cauchemars en rêves. En fait, j'avais décidé de me recueillir sur la tombe de Cynn, et j'en avais pleuré toutes les larmes de mon corps. Jusqu'à ce que Nessie m'aperçoive et vienne m'enlacer. Ainsi blottis l'un contre l'autre, j'osais à peine respirer, surtout que mon coeur allait certainement exploser tant je me sentais bien. Toutefois, j'avais peur de mon attirance pour elle, si elle mourrait un jour</A> à cause de mon père, je ne me l'aurais jamais pardonné, et cette pensée redoublait mes pleurs.

Incapable de me retenir, je le lui avais finalement dit. Ma peine, mon passé, mon amour pour elle, ma crainte. Et là non plus, je ne l'avais pas regretté. Surtout que ses sentiments étaient réciproques. J'en avais oublié son âge, tout ce qui comptait c'était elle qui m'aimait, moi qui l'aimait.

En sortant du cimetière, nous étions restés longtemps enlacés, partageant en silence une vague de bonheur, quand une fillette a marché jusqu'à nous. Blonde comme Nessie, le même petit visage doux, j'aurais pu croire que c'était sa soeur. Je l'aurais cru si je n'avais pas été tant accaparé par la douleur qui la faisait pleurer. Elle avait pris la main de ma belle, et je compris qu'elle était une de ces nombreuses Athiennes qui avaient perdu leurs parents. Et, séduits par la confiance que cette petite nous témoignait, nous avons décidé de l'adopter, ce qui se fit quelques semaines plus tard, en lui donnant le nom Aurore. Depuis, elle grandit à une vitesse phénoménale et semble apprécier de vivre à l'Antre. Pour ce que me réserve le présent, je vais bientôt marier Nessie, en espérant d'avoir une vie relativement normale.



Description physique* : Mon apparence n'a guère changée depuis dix ans, simplement mes cheveux gris sont plus longs et mon habituel sourire sadique n'apparaît qu'à l'occasion. Mon regard bleu, autrefois si nostalgique et triste, est maintenant scintillant de bonheur grâce aux changements majeurs qui ont secoué ma vie. Et comme avant, même si je vais souvent dehors, ma peau reste toujours aussi pâle.
Description Psychologique* : J'ai toujours peur de ce que me réserve l'avenir, mais j'ai confiance en mes proches. Si j'ai gardé ma serviabilité et mon vif esprit, j'ai par contre développé depuis peu cette fatiguante manie protectrice envers ma fille, bien que je la sais assez grande pour vivre sa vie. C'est le lot de tous les pères, j'imagine...
Passe-temps : Simplement être avec du monde que j'aime.
Liens familiaux : Ma fiancée, Nessie, et notre fille adoptive, Aurore.
Liens amoureux : Ma belle Nessie.
Rêve : Je souhaite que rien n'arrive à ma famille.
Défauts : Si j'ai encore un peu de difficulté à comprendre les sentiments que peuvent ressentir mes proches, je peux toutefois affirmer que ma neutalité fait partie de mon passé. Malheureusement, je n'en dirais pas autant de mon arrogance devant certaines situations.
Qualités : Je suis fidèle en amour, car Nessie est la seule que j'aime (et que j'aimerai jusqu'à ma mort) et je suis toujours prêt à rendre service. Ma fiancée ma également transformé côté émotions, car maintenant je suis capable de dire ouvertement ce que je pense, au lieu de me renfermer sur moi-même.
Autre : Okay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin

Messages : 23
Date d'inscription : 22/04/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyMer 29 Avr - 20:04

Super sephiroth tu peux poster mais n'oublie pas ta pic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lorphelinarium.forumactif.com
Mélodie

Mélodie

Messages : 1
Date d'inscription : 03/05/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyDim 3 Mai - 16:54

Personnage prédéfinis* : non

Prénom* : Mélodie
Nom : Kostas
Âge* : 8 ans et toutes mes dents! Very Happy
Sexe* : féminin
Statut* : enfant de rebelles
Fonction* : bah...enfant!

Histoire* : Mon papa est un Babylonois qui a rencontré ma maman dans la cité des rebelles, et là, ils se sont aimés, beacoup. Mais peu après, il y eu la guerre, et certains des amis à mes parents sont morts, alors des fois ils sont très tristes, mais c'est normal, moi aussi je serais triste si mes parents mourraient. Je suis née en plein mois d'avril, avec ma soeur Aimé, et j'étais presque pareil à maman, parce que mes yeux étaient bleus et mes cheveux blonds. Et j'étais très contente, parce que j'étais entourée de gens qui m'aimaient et qui prennaient soin de moi, même si j'étais une petite peste qui ne pensait qu'à s'amuser. Moins docile que mon grand frère en grandissant, je causais des problèmes à mes parents, parce que je faisais très souvent des conneries, mais bon, maintenant j'en fais un peu moins. Surtout qu'il faut que je sois mature si je veux être une apprentie un jour! Je ne sais pas si papa et maman accepteraient, ils pensent peut-être que je suis immature, mais je ferais vraiment n'importe quoi pour l'être.
Description physique* : Je ressemble beaucoup à ma maman, j'ai les cheveux dorés et j'ai aussi son visage, avec ses grands yeux bleus aussi. Et je suis très grande pour mon âge!
Description Psychologique* : Je suis complètement à l'opposé de ma soeur, parce que je cours, je parle, je fous le trouble, et ce, du matin au soir. J'aime jouer des tours, et dessiner ou lire c'est vraiment pas mon truc.
Autre :

Passe-temps : Manger des cookies, me balader dehors et jouer
Liens familiaux : Mon papa, ma maman, mon frère et ma soeur!
Liens amoureux : C'est pas un peu tôt?
Rêve : Être apprentie
Défauts : Je ne tiens jamais en place et j'ai le don de faire des bêtises.
Qualités : Je suis très gentille avec mes vrais amis et de plus, même si je suis tannante, j'ai quand même un cerveau dont je me sers de temps en temps!
Autre : Okay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin

Messages : 23
Date d'inscription : 22/04/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyDim 3 Mai - 17:42

belle présentation mélodie tu peux poster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lorphelinarium.forumactif.com
Evie

Evie

Messages : 3
Date d'inscription : 05/05/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyMar 5 Mai - 20:17

Personnage prédéfinis* : Non

Prénom* : Evie
Nom : Miller
Âge* : 19 ans
Sexe* : Féminin
Statut* : Athienne
Fonction* : Jeune femme vivant son train-train quotidien dans la cité des rebelles

Histoire* : Il n’y a rien de très intéressant qui c’est passé dans mes 19 ans de vie. J’avais des parents. J’ai bien dit j’avais. Ils sont malheureusement morts pendant la guerre. Mais ils ne sont pas morts en allant se battre. Ils sont morts leurs de l’explosion d’une bombe. J’ai été épargné. Mes parents, sachant que la guerre allait éclater, mon envoyé dans ma famille loin. Très loin. Je ne sais même pas si cet endroit à vraiment un nom. Alors quand je suis revenue, j’ai bien vue que ma maison n’était plus que cendre et poussières et mes parents aussi. Mais beaucoup d’évènements sont survenues bien avant la mort de mes parents. Les voici...

Je suis évidemment née. Jour de beau soleil, ciel dégagé. Tout pour croire que j’apportais le soleil et que j’allais être chanceuse. Mais on vit bien vite que je ne réagissais aucunement au bruit qui m’entourait. J’étais sourde. De naissance. Donc la parole était exclue pour moi. Je grandis, ne m’accablant aucunement de ma surdité. Mais parents étaient très « Peace and love » comme on dit. Je suivis donc leurs traces. Je suis contre toutes traces de violences.

Grandissant encore et toujours, j’étais assez jeune quand la guerre éclata. Comme je l’ai déjà dit, j’étais partie. Revenu, je fis la rencontre des survivants Athiens. Les rebelles qu’ils s’appellent. Je l’ai est aidé à reconstruire la cité. J’y vis maintenant. Heureuse, mais horriblement seule...

Description physique* : Cheveux blond-châtain, yeux noisettes, peau laiteuse et taille moyenne.

Description Psychologique* : Je suis tout, sauf compliqué. Esprit simple et vision simple de la vie. Malgré mes oreilles qui refusent toujours d’entendre quelque chose, je profite pleinement de ma vie.

Autre : Okay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin

Messages : 23
Date d'inscription : 22/04/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyMar 5 Mai - 20:20

Bienvenue parmis nous evie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lorphelinarium.forumactif.com
Taïs

Taïs

Messages : 41
Date d'inscription : 26/09/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptySam 26 Sep - 1:33

Personnage prédéfini: Non


Prénom*: Taïs

Nom: Laysson

Âge*: 33 ans

Sexe*: Masculin

Statut*: Rebelle

Fonction* : Maître d'armes

Histoire*:

Cela fait un petit bout de temps, déjà, que mes parents se sont rencontrés. C'était une de ces soirées où le ciel prenait des airs de fins du monde. Le soleil disparut depuis peu derrière les montagnes, élançait ses couleurs orangées au-delà des nuages se formant sur le petit village. Ceux-ci semblaient d'énormes masses noires prêtes à exploser sur les têtes des villageois. Ce devait être magnifique, cependant je n'étais pas encore vivant quand cette soirée se déroula. Les troupes athienes prenaient de plus en plus d'ampleur, au grand bonheur de la population banlieusarde. Certes, les nouvelles ne leurs parvenaient que beaucoup plus tard, mais ils étaient au courant, c'était l'important.

Ma mère, une femme d'âge respectable au physique assez...non, vraiment...normal, se promenait sur la grande place, grande comme ma poche si vous voulez mon avis, et se fit interpeller par un grand homme. Curieuse, elle s'approcha et tomba immédiatement amoureuse du général des armées athiennes. De longues soirées, qu'ils passèrent ensembles. De longues journées qu'ils vécurent proches. Mais, c'est aux premières lueurs d'un petit matin que leur bonheur stoppa net. Lui était rappelé à Athen et Elle pleurait le départ imminent de l'homme dont elle était tombée amoureuse. Une seule solution s'imposa à eux: Elle déménagerait à Athen avec Lui. Ils s'aimèrent et blablabla, eurent un seul enfant. Je vous laisse deviner qui; moi.

Je vécu dans le parfait amour de mes deux parents dans une très grande maison, je tombai amoureux et j'eus une ribambelle d'enfants.


Comme j'aimerais écrire ces mots.
Mais, ils me semblent si doux, si...invraisemblables que je ne peux me résoudre à vous mentir.
Petit garçon, vers mes trois ans, j'étais constamment rappelé à l'ordre. Pas une heure ne passait sans que mon imbécile de chef d'armée ne crie après moi ou ma mère. Celle-ci, aveuglément ou pas, me répétait sans cesse qu'il ne fallait pas pleurer, que cet homme disait vrai et que j'étais dans le tort. Quand mon père se mettait à hurler après elle, je m'enfermais doucement dans ma chambre et faisait semblant de ne pas l'entendre.

À quatre ans, déjà, je recevais une éducation aux arts martiaux, aux armes ainsi qu'aux techniques de guerre. Nul va sans dire que toutes ces leçons ne m'intéressait pas et que je rêvait du jour où enfin je serais libre de mes faits et gestes. À dix ans, je surpassais bon nombre de nouveaux à l'armée et déjà, j'avais ma place parmi les chefs réservée. Je détestais toujours autant mon père ainsi que ma mère qui était à présent devenue aussi demandante que lui, faute du lavage de cerveau qui lui faisait depuis son arrivée.

Dans les nombreux moments où j'en avais assez, je m'esquivais en douce et courrais, m'entraînais et pensais mille fois au jour où mon bourreau s'éteindrait sous ma lame. À dix ans, les envies meurtrières ne prennent pas vie. Du moins...pas normalement.
C'est sans le savoir, que je m'exerçais sous un regard d'acier.

Un jour où l'idiot qu'était mon père décida de tester mes connaissances devant presque toute Athen réunie, je bouillonnais. Voilà pourquoi il m'entraînait si souvent depuis ces trois derniers mois: le général voulait prouver à tous que sa lignée était d'une richesse absolue et qu'il méritait bien son titre de "père affectueux et bienfaisant". Mais que malgré tout, il demeurait le meilleur au monde... Beurk. Juste à y penser je crois que je vais vomir.

Revenons à cette journée de profond dégoût.
Ma garde était parfaite. Parfaite, j'adore ce mot. Sa garde, lui, était presque parfaite. C'est ce mot qui a déterminé beaucoup de choses.

Il attaqua, j'esquivai. J'attaquai, il esquiva. Mon pied foula le sol, décrivit une courbe parfaite...
Et le cueillit juste derrière les tibias. Avec toute la force de la colère rassemblée dans ce croche-pied, l'homme tomba sur le dos et ma lame vint s'arrêter à quelques millimètres de sa barbe si bien taillée.

Beaucoup applaudirent. Moi, un sourire vengeur trônait sur mon visage. Il devint rouge de honte et de colère et se releva. Il avait fait comme si de rien était, mon père. Jusqu'à ce que nous arrivons à la maison. Là, il me rua de coups et me fouetta avec la ceinture de cuir que je connaissais si bien, à présent. J'en pleurais. Le dos en sang, je montai me coucher, mais ne réussit pas à m'endormir, sentant encore ce dur regard gris sur moi. Sans un bruit, telle une illumination, je pris mon sabre et me dirigeai vers la chambre de mes parents. Des bruits traumatisants me vinrent aux oreilles, mais je n'en pris pas attention.

En ouvrant la porte, il se redressa de ses petits jeux et me fixa d'un regard tueur.
Je m'élançai et, d'un coup très bien placé, tuai mon géniteur. Ma mère hurlai, à moitié couverte, mais ça, ça n'avait pas d'importance. Je sortis en laissant la porte ouverte et alla rejoindre Nick Flemming, mon nouveau tuteur. Mais, je repensais encore à cette soirée. À dix ans, j'étais devenu un meurtrier. Un meurtrier, doublé d'un fugitif. Mon sac-à-dos remplit d'armes bien enveloppées, je fis la connaissance de trois jeunes très prometteurs... Et de Rose.

nous nous dirigèrent vers un endroit dissimulé dans l'ombre, l'antre. De là, nous avions quelques bribes d'informations sur la guerre, ce qui me rendit encore plus agressifs envers les babylonois, ainsi que contre les troupes athiennes. Je terminai ma formation qui avait plutôt été courte et fut promus peu de temps après au titre de maître d'armes. À seulement quatorze ans, j'enseignais déjà et me peaufinai dans cet art dévastateur.

Il est certain que j'eus pensé à l'amour. Mais, le seul amour que j'eus connut était celui de mes parents et disons que cela m'avait privé d'envie d'aimer. Seulement, au fil des entraînements, j'avais remarqué Myla, qui dégageait une grâce et un charme exceptionnel. Rapidement, j'en tombai amoureux. Mais, un autre prétendant s'ajoutait à sa liste: Progan. Pour une quelconque raison, il fut évincé de la course et Myla et moi commencions à nous aimer en tant que couple indéfini.

J'aimais tant la tenir entre mes bras. Sentir son pouls battre au rythme du mien lors des batailles...

C'était la guerre.
Tous se battirent et peu d'entre nous survécurent. Alexandre perdis la vue, Marvin, Max ainsi que Progan explosèrent dans l'avion de ce premier, ce qui abattis une vague de tristesse sur le groupe des rebelles. quelques semaines pus tard, nous gagnions. Cependant, mon coeur fut déchiré par le départ de Myla et de son nouvel apprentis, Evans.

Je continuais toujours à enseigner aux nouveaux, tandis que Rose, celle au caractère assez indéfini, jouait les chefs en attendant le retour de Myla. Énormément d'orphelins vinrent trouver refuge à l'Antre et ensembles, nous bâtirent une cité des rebelles sur les cendres d'Athen, réduite à néant lors de la première guerre. Certains eurent des enfants; Rikku, Kostas et Ashe. Et la nouvelle recrue qu'était Essaime, un ami d'Alex, aidait Ashe pour son enfant.

La paix règne, mais cette accalmie est-elle pour longtemps?
J'espère que non, puisque c'est l'éventualité d'une nouvelle guerre qui me rendra Myla..


Description physique*: J'ai les cheveux cuivrés de ma mère, la musculature importante de mon père. Mes yeux sont pairs...

Description Psychologique* : Mes années de formations m'ont rendu dur et cruel. Sur le champ de bataille, fuyez babylonois, parce que ma lave vous transpercera. Poète à mes heures...N'essayez surtout pas de me rendre sentimental sur le mort de mon père, vous n'amasserez que cris de fureur et rages inutiles.

Liens familiaux: Ma mère est peut-être encore en vie. Mais je n'ai nul envie de la revoir...

Liens amoureux : Myla...

Défauts: Je suis très demandant envers mes élèves et surtout moi-même. Je ne suis pas très tolérant, sans doute parce qu'on l'a toujours été avec moi. [Vous voyez le sarcasme dans mes mots, j'espère]

Qualités: Quand j'aime quelque chose, ou quelqu'un, je me donne à fond. Lors des entraînements, je suis longuement infatigable et efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essaime
Modérateur/Rebelle
Modérateur/Rebelle
Essaime

Messages : 168
Date d'inscription : 23/04/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyDim 27 Sep - 19:47

yo tais!!(désolé pas de tréma)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thommy

Thommy

Messages : 2
Date d'inscription : 28/09/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyLun 28 Sep - 19:17

Personnage prédéfinis* : non

Prénom* : Thomas(appelez-moi thomas s'il vous plait! Juste deux personnes peuvent m'appeler thommy, Amina et ma soeurette)
Nom : Morighan
Âge* : 19 ans
Sexe* : Masculin s’il vous plait
Statut* : Apprentis
Fonction* : ancien orphelin

Histoire* :
Description physique* :
Description Psychologique* :
Autre :

Passe-temps : Passer du temps avec amina, m’entraîner et lire
Liens familiaux : Ma sœur Laurea est à l’orphelinarium avec moi
Liens amoureux : Aucun
Rêve : Les rêves que je fais son malheureusement impossible alors pourquoi rêver quand l’on sait que l’impossibilité est la réponse à nos rêves ?
Défauts :
Qualités :
Autre :

(mon autre moitié s'occupera du reste XD)


Dernière édition par Thommy le Lun 28 Sep - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amina

Amina

Messages : 42
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 24

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyLun 28 Sep - 19:19

mon ptit thommy chéri!!^^!

Chalut Taïs!! (T'aime tu le maïs..?) (crève.....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essaime
Modérateur/Rebelle
Modérateur/Rebelle
Essaime

Messages : 168
Date d'inscription : 23/04/2009

Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 EmptyLun 28 Sep - 19:20

salut thommy, finit ta présentation et poster te sera possible(avec amina hihi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Les présentations - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les présentations   Les présentations - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les présentations
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Aika Hiiragi [présentations]
» Présentations (2)
» Présentations
» Modèle obligatoire pour les présentations
» Codes pour fiche de présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L\'orphelinarium :: En dehors de l'Orphelinarium :: Présentations-
Sauter vers: